« La maison en petits cubes K. Katô & K. Hirata | Accueil | Leur regard perce nos ombres »

22 avril 2012

Commentaires

relire la maladie de Sachs,vite ,que j'avais tant aimé !
je rentre juste d'un week end angevin, vite, reprendre la vie d'ici et écrire,ce matin, avant d'aller soigner, pour mieux démarrer et ne pas oublier !
(j'aime ce blog même si je n'arrive pas à tout lire d'un seul coup , à tout comprendre et retenir. J'y reviens comme on relit un bon bouquin qui a mille choses à nous apprendre)
et j'ai aimé le petit verre de rouge sur la table sous le doux parfum du lilas, je rêve d'en avoir une grande brassée !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.