« | Accueil

09 juillet 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c3c3253ef0167685722da970b

Voici les sites qui parlent de Il s'efforçait de rendre le présent le plus présent possible, refusant d'aimer le lendemain ce qui pouvait l'être le jour même. :

Commentaires

Des années de bonheur (anonyme et silencieuse) à vous lire entre les lignes, à découvrir, à ressentir tant de résonances vibrantes par vos images aussi. A-voir au-delà... Votre blog est véritable bien faisance, et j'aime m'y rendre bien souvent.
Quel bonheur de vous lire/voir encore, ailleurs alors ? Et avant septembre !

Appropriez-vous avec joie votre nouvel espace de vie, ce sont toujours des moments excitants, parfois plein de promesses à venir. Et nous découvrirons le nouvel espace "immemory" avec gourmandise...


Oui, de si loin
mais si proche de cette même planête
depuis des années de fréguentation
des images de votre création et la lecture tendre
jusqu'ici pour éprouver
qu'un jardin secret nommé l'amitié
n'en est qu'un lieu à partager en commun
avec la joie.

Merci.

Un poème que j'ai écrit il y a deux ans
peu après votre méssage sera envoyé enfin,
en visitant votre nouveau jardin.


http://www.wretch.cc/blog/Florilege/11825950

http://www.wretch.cc/blog/Florilege/11827685


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.