« Le ciel rose ça n'a pas de prix / Des fois il paraît qu'il est bleu aussi / Ce quelque chose qui ne fait pas de bruit / Si ça s'appelle vivre libre sa vie / Ce rêve là je veux le faire ici" | Accueil | "Ai-je soufflé déjà / Tant de vent, brûlé tant de bois ? / Que de jambes et des bras / Pour gravir encore dix étés / Ou te fuir / Il m'en reste à peine / Mais il m'en reste assez... »

10 novembre 2011

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.